Feedback

HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège
MASTER THESIS
VIEW 47 | DOWNLOAD 2

Impact de la hausse des taux d'intérêts sur le BE d'un assureur vie.

Download
Djiogap Lambou, Willy Jokker ULiège
Promotor(s) : Ghilain, François ULiège
Date of defense : 23-Aug-2023/6-Sep-2023 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/19111
Details
Title : Impact de la hausse des taux d'intérêts sur le BE d'un assureur vie.
Translated title : [fr] Impact of rising interest rates on a life insurer's BE
Author : Djiogap Lambou, Willy Jokker ULiège
Date of defense  : 23-Aug-2023/6-Sep-2023
Advisor(s) : Ghilain, François ULiège
Committee's member(s) : Boniver, Fabien ULiège
Thiry, Anne 
Language : French
Number of pages : 73
Keywords : [fr] Mots-clés : Assurance vie, BE, CDAR, chocs, PAN, taux d’intérêt, taux forward
Discipline(s) : Business & economic sciences > Finance
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en gestion des risques financiers
Faculty: Master thesis of the HEC-Ecole de gestion de l'Université de Liège

Abstract

[fr] Les taux d'intérêt revêtent une importance capitale en matière économique, notamment dans le secteur de l'assurance et tout particulièrement dans le domaine de l'assurance vie. Les variations de ces taux ont un impact direct sur l'évaluation des passifs figurant au bilan, et notamment sur la détermination du Best Estimate (BE), qui découle de l'actualisation des flux financiers à venir. La somme du BE et de la marge de risque constitue les engagements techniques selon les préceptes de Solvabilité II. Ainsi, des fluctuations notables sur la courbe des taux peuvent entraîner des variations, tant à la hausse qu'à la baisse, du BE au sein d'une compagnie d'assurance vie.
Au cours des trois dernières décennies, les principales économies européennes ont été confrontées à une chute continue des taux d'intérêt. Ces taux ont atteint des niveaux historiquement bas, et dans certains cas, ils sont même devenus négatifs. Cette situation atypique a été renforcée par la reprise économique en cours et un environnement économique de plus en plus instable, marqué par une inflation qui dépasse les 2%. Face à ces éléments, la Banque centrale européenne (BCE) a réagi en augmentant de manière significative les taux d'intérêt.
L'objectif de ce mémoire consiste à évaluer l'impact d'une hausse des taux d'intérêt sur le BE d'une compagnie d’assurance vie, en se basant sur un portefeuille de produits à capital différé avec remboursement de la prime (CDAR) de contrat prime annuelle nivelée (PAN).
Pour parvenir à cela, la première étape a impliqué la constitution d'un portefeuille en utilisant les fonctions d'Excel. Ensuite, il a été essentiel de déterminer les divers flux à actualiser ainsi que la courbe forward en se basant la courbe des taux fournie par l'EIOPA, afin de calculer le BE de référence. De plus, nous avons ajusté (choqué) la courbe des taux forward pour obtenir le BE choqué, puis avons procédé à une comparaison entre le BE référence et le BE choqué. Cette démarche visait à quantifier l'impact de manière précise.
Les analyses menées sur le portefeuille ont révélé une sensibilité de 0,48% du BE lorsque des chocs (caractérisés par un minimum de 25,6 %, une moyenne de 40 % et un maximum de 70 %) sont appliqués à la courbe des taux sans risque.


File(s)

Document(s)

File
Access Travail de Fin d'Etude en GRF Willy Jokker DJIOGAP LAMBOU.pdf
Description:
Size: 2.02 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Djiogap Lambou, Willy Jokker ULiège Université de Liège > Master spéc. gest. risques fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 47
  • Total number of downloads 2










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.