Feedback

Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie
MASTER THESIS
VIEW 13 | DOWNLOAD 1

Séminaire pluridisciplinaire[BR]- La participation à un séminaire sur une thématique fiscale pointue [BR]- Séminaire pluridisciplinaire : "Est-ce qu'une dépense non conforme à l'objet social de la société ou qui méconnait le principe de spécialité légale peut être déductible au titre de frais professionnels ?"

Download
Sacré, Thibault ULiège
Promotor(s) : Gustin, Manuel ULiège ; Nollet, Aymeric ULiège
Date of defense : 26-Jun-2017/28-Jun-2017 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/2840
Details
Title : Séminaire pluridisciplinaire[BR]- La participation à un séminaire sur une thématique fiscale pointue [BR]- Séminaire pluridisciplinaire : "Est-ce qu'une dépense non conforme à l'objet social de la société ou qui méconnait le principe de spécialité légale peut être déductible au titre de frais professionnels ?"
Author : Sacré, Thibault ULiège
Date of defense  : 26-Jun-2017/28-Jun-2017
Advisor(s) : Gustin, Manuel ULiège
Nollet, Aymeric ULiège
Committee's member(s) : Bourgeois, Marc ULiège
Language : French
Number of pages : 46
Keywords : [fr] déduction des frais professionnels, article 49 du Code des impôts sur les revenus, spécialité statutaire, spécialité légale, critère de finalité, revirement de jurisprudence, jurisprudence DERWA, nouveaux arrêts de cassation du mois de juin 2015
Discipline(s) : Law, criminology & political science > Tax law
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en droit fiscal
Faculty: Master thesis of the Faculté de Droit, de Science Politique et de Criminologie

Abstract

[fr] La présente contribution entend se pencher sur la réaction du droit fiscal, et tout particulièrement de l’administration fiscale, face à une société qui prétend déduire à titre de frais professionnels des dépenses qui ne cadrent pourtant pas avec son objet social ou qui ne poursuivent aucune finalité de lucre. Pour ce faire, dans un premier temps, nous examinerons, compte tenu de leurs implications en droit fiscal, les concepts de droit commun d’objet social, de spécialité statutaire et de spécialité légale. Dans un second temps, nous poursuivrons notre observation sous l’angle du droit fiscal en procédant à une analyse de l’article 49 du Code des impôts sur les revenus de 1992 et de ses conditions d’application. A cet égard, nous aborderons la jurisprudence récente de la Cour de cassation qui tranche avec la pratique antérieure consistant à soumettre la déduction d’une dépense professionnelle à sa conformité à l’objet social de la société. Puis, relativement à cette exigence, nous opérerons une appréciation critique et essayerons de démontrer son manque de fondement. Ensuite, nous adopterons une approche prospective en tentant de dégager les enseignements à tirer de ces nouveaux arrêts et en envisageant la réaction législative à laquelle ils pourraient donner lieu. Enfin, dans un troisième temps, nous conclurons en nous positionnant sur le bien-fondé ou non de cette évolution jurisprudentielle.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE_SACRE_Est-ce qu'une dépense non conforme à l'objet social de la société ou qui méconnait le principe de spécialité légale peut être déductible au titre de frais professionnels.pdf
Description:
Size: 610.41 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Sacré, Thibault ULiège Université de Liège > Master spéc. droit fiscal

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Total number of views 13
  • Total number of downloads 1










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.