Feedback

Faculté des Sciences
Faculté des Sciences
MASTER THESIS
VIEW 106 | DOWNLOAD 524

Contribution à la lutte contre les plantes envahissantes dans les plans d'eau du Burkina Faso : monitoring du lac de Tengrela par télédétection

Download
Sawadogo, Jean Ferdinand ULiège
Promotor(s) : Tychon, Bernard ULiège
Date of defense : 3-Sep-2018 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/5581
Details
Title : Contribution à la lutte contre les plantes envahissantes dans les plans d'eau du Burkina Faso : monitoring du lac de Tengrela par télédétection
Author : Sawadogo, Jean Ferdinand ULiège
Date of defense  : 3-Sep-2018
Advisor(s) : Tychon, Bernard ULiège
Committee's member(s) : Sossey Alaoui, Khadija ULiège
Jacquemart, Anne-Laure 
Language : French
Number of pages : 89
Keywords : [fr] couverture végétale, plantes envahissantes, lac de Tengréla, télédétection, NDVI, MODIS
Discipline(s) : Life sciences > Environmental sciences & ecology
Target public : Researchers
Professionals of domain
Student
General public
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master de spécialisation en sciences et gestion de l'environnement dans les pays en développement
Faculty: Master thesis of the Faculté des Sciences

Abstract

[fr] Le lac de Tengréla est situé dans le village de Tengréla à environ 7 km de la ville de Banfora. Il couvre une superficie d’environ 340 ha et représente une valeur écologique, culturelle, sociale et économique pour les populations de la localité. Il joue un rôle important dans le maintien de la biodiversité et dans les activités agricoles, la pêche et le tourisme.
Malgré ses multiples fonctions, le lac est sujet à une forte colonisation par les plantes aquatiques envahissantes qui nuisent à son bon fonctionnement.
La télédétection est l’outil que nous avons utilisé pour suivre la dynamique de la prolifération des plantes envahissantes sur le lac. L’indice de végétation NDVI a été utilisé pour mener cette étude en suivant la phénologie des plantes sur le lac. Il a été extrait de 411 images NDVI du produit MOD13Q1 du satellitaire MODIS. Pour chaque pixel des images MODIS de l’emprise du lac, nous avons utilisé une valeur seuil d’indices de végétation NDVI (> 0.3) à partir de laquelle nous avons estimé l’étendue de la couverture végétale sur le lac.
Dans notre démarche méthodologique, nous avons étudié la dynamique intra et interannuelle de la prolifération du couvert végétal sur le plan d’eau du lac de Tengréla de 2000 à 2017, puis la dynamique saisonnière de la variation de la couverture végétale sur le lac.
Il ressort de cette analyse que la dynamique de la prolifération des végétaux sur le lac est contrastée d’une année à une autre. Cependant, au cours de notre étude on note une forte ampleur de la présence de couvert végétal sur lac. Le taux de la couverture végétale moyenne annuelle reste de façon permanente au-dessus de 70% avec une couverture moyenne mensuelle supérieure à 60% de la surface du lac. En plus, l’étendue du couvert végétal est fortement liée à la pluviométrie. Lorsque la saison des pluies s’installe, on assiste à une augmentation progressive de la couverture végétale sur le lac jusqu’à atteindre sa surface maximale au cours des mois d’août-octobre, qui correspondent aux périodes de fortes pluies. A la fin de la saison des pluies à partir du mois d’octobre, on assiste à un effet inverse avec un rétrécissement progressif de la portion du couvert végétal sur le lac jusqu’à atteindre sa couverture minimale en mars.
Au regard de certaines limites de l’étude et dans le but de proposer des pistes de solution pour la gestion des zones humides, une série de recommandations a été formulée. Certaines recommandations concernent le recensement exhaustif des plantes aquatiques envahissantes nuisibles au Burkina Faso afin de mieux comprendre leur cycle végétatif avant de planifier les actions de luttes, la mise en place de système de lutte curative adapté au contexte de chaque plan d’eau (type de plantes envahissantes, régime hydrologique, …) et la mise en place de système d’alerte précoce de réapparition de certaines plantes nuisibles.


File(s)

Document(s)

File
Access TFE MS SGE PED 2017-2018 SAWADOGO JEAN FERDINAND.pdf
Description: -
Size: 4.92 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Sawadogo, Jean Ferdinand ULiège Université de Liège > Master spéc. sc. & gest. env. dans pays dév.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Sossey Alaoui, Khadija ULiège Université de Liège - ULiège > DER Sc. et gest. de l'environnement (Arlon Campus Environ.) > Eau, Environnement, Développement
    ORBi View his publications on ORBi
  • Jacquemart, Anne-Laure Université Catholique de Louvain > Faculté des Bioingénieurs
  • Total number of views 106
  • Total number of downloads 524










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.