Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 550 | DOWNLOAD 7220

Création d'un outil d'évaluation pour le diagnostic de la dysarthrie et de l'anarthrie

Download
Pimpanini, Laura ULiège
Promotor(s) : Majerus, Steve ULiège
Date of defense : 2-Sep-2019/10-Sep-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7533
Details
Title : Création d'un outil d'évaluation pour le diagnostic de la dysarthrie et de l'anarthrie
Author : Pimpanini, Laura ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2019/10-Sep-2019
Advisor(s) : Majerus, Steve ULiège
Committee's member(s) : Morsomme, Dominique ULiège
Wiot, Nathalie 
Language : French
Number of pages : 132
Keywords : [fr] anarthrie
[fr] dysarthrie
[fr] diagnostic
[fr] outil d'évaluation
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Multidisciplinary, general & others
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en neuropsychologie du langage et troubles des apprentissages verbaux
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] Les troubles moteurs de la parole causés par une lésion cérébrale sont divers et peuvent se présenter sous la forme de deux pathologies différentes : l’anarthrie et la dysarthrie. Si les symptômes sont parfois similaires (Duffy, 2012), l’origine même des troubles est bien distincte. L’anarthrie résulte d’un trouble de la programmation motrice (Ballard, 2000) alors que la dysarthrie provient d’un trouble de l’exécution des gestes moteurs (Enderby, 2013).
À ce jour, la réalité clinique est telle que nous manquons cruellement d’outils diagnostics pour ces troubles moteurs. Dès lors, l’objectif de ce mémoire était donc de créer une batterie d’évaluation qui se veut rapide et facile à administrer et permettant de diagnostiquer l’anarthrie et la dysarthrie.
De ce fait, nous avons mis en place un protocole d’évaluation composé de plusieurs épreuves permettant d’aboutir à des diagnostics différentiels, celles-ci sont basées sur la littérature scientifique actuelle (Duffy, 2012 ; Laganaro, 2014 ; Galluzzi et al., 2015 ; Spencer, 2015 ; Ziegler et al., 2017). La batterie comprend 5 épreuves : répétition de non-mots, langage automatique, langage descriptif, répétition de triplets (ou diadococinésies) et praxies bucco-linguo-faciales. Afin d’éprouver ces épreuves sur le plan clinique, nous les avons administrées à 5 sujets susceptibles de présenter une anarthrie ou une dysarthrie.
Ces premières administrations nous ont fourni plusieurs résultats intéressants : si la batterie permet globalement de fournir un diagnostic tendant plutôt vers l’un ou l’autre trouble – suggérant donc que les épreuves sont relativement bien construites et pertinentes - certaines (notamment l’épreuve de répétition de non-mots) peuvent encore être améliorées. Ainsi, certains effets obtenus sont en accord avec nos hypothèses préalables alors que d’autres demandent encore quelques modifications.
Les données obtenues présentement sont donc tout à fait intéressantes et soulignent l’importance de poursuivre l’étude sur ce sujet. À terme, l’objectif sera de proposer aux cliniciens un outil d’évaluation spécifique et sensible pour le diagnostic des troubles moteurs de la parole chez les patients afin de leur proposer et leur fournir une rééducation adaptée.


File(s)

Document(s)

File
Access Mémoire Laura Pimpanini.pdf
Description:
Size: 1.55 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Pimpanini, Laura ULiège Université de Liège > Master logo., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Morsomme, Dominique ULiège Université de Liège - ULiège > Département de Logopédie > Logopédie des troubles de la voix
    ORBi View his publications on ORBi
  • Wiot, Nathalie Université de Liège - ULiège > Département de Logopédie > Logopédie clinique
  • Total number of views 550
  • Total number of downloads 7220










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.