Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 3 | DOWNLOAD 0

Quelles sont les raisons qui poussent les demandeurs d'emploi de 45 ans et plus à suivre une formation ?

Download
Smekens, Céline ULiège
Promotor(s) : Poumay, Marianne ULiège
Date of defense : 2-Sep-2019/10-Sep-2019 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/7673
Details
Title : Quelles sont les raisons qui poussent les demandeurs d'emploi de 45 ans et plus à suivre une formation ?
Author : Smekens, Céline ULiège
Date of defense  : 2-Sep-2019/10-Sep-2019
Advisor(s) : Poumay, Marianne ULiège
Committee's member(s) : Fossion, Gilles ULiège
Dupont, Bernard 
Language : French
Discipline(s) : Social & behavioral sciences, psychology > Education & instruction
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en sciences de l'éducation, à finalité spécialisée en formation des adultes
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] L’âge de la retraite en Belgique est aujourd’hui de 65 ans. D’ici 2030, l’âge passera à 67 ans. Légalement, on est déjà considéré comme « travailleur âgé » à 45 ans. Et pourtant, on ne serait qu’à la moitié de sa carrière professionnelle. Trouver un emploi lorsqu’on a plus de 45 ans n’est pas facile. En effet, de nombreux stéréotypes circulent autour des travailleurs âgés : ils sont peu flexibles, souvent malades, ils ne savent pas utiliser les nouvelles technologies, etc. L’ensemble de ces croyances entraine une discrimination à l’embauche. Les travailleurs âgés, parfois peu formés, se retrouvent sans emploi pendant un long moment. Quelles solutions leur restent-ils ? Et si la formation était la solution à leurs difficultés ? Encore faut-il que ces formations leur soient accessibles.

En plus de porter la casquette du « travailleur âgé » qui coûte plus cher à l’embauche qu’un jeune qui sort de l’école, notre public cible dispose d’un autre stigmate : celui de demandeur d’emploi. Il cumule ainsi deux caractéristiques potentiellement discriminantes. Comment le vivent-ils ? Et comment cette discrimination se traduit-elle dans leur quotidien ?
Et puis finalement, pourquoi se forment-ils ? Quel type de formation suivent-ils ? Et pourquoi le font-ils ? Quel est leur objectif ? Cherchent-ils à changer d’orientation professionnelle, ou veulent-ils échapper aux convocations du Forem ?

Grâce à une étude de cas réalisée auprès de dix personnes (hommes et femmes), demandeurs d’emploi et âgés de plus de 45 ans, habitant la région liégeoise, et grâce à des entretiens de type « récits de vie », nous allons tenter de répondre à la question : « Qu’est-ce qui motive ces individus à se former ? » Sur base du modèle des motifs d’engagement de Carré (2000), nous dresserons la liste des motivations évoquées par nos dix participants.


File(s)

Document(s)

File
Access SMEKENS Céline - Mémoire.pdf
Description:
Size: 945.48 kB
Format: Adobe PDF

Annexe(s)

File
Access Annexes confidentielles.pdf
Description:
Size: 787.56 kB
Format: Adobe PDF

Author

  • Smekens, Céline ULiège Université de Liège > Master sc. édu., à fin.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Fossion, Gilles ULiège Université de Liège - ULiège > Département des Sciences de l'éducation > Apprentissage et formation continue des adultes
    ORBi View his publications on ORBi
  • Dupont, Bernard
  • Total number of views 3
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.