Feedback

Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education
MASTER THESIS
VIEW 57 | DOWNLOAD 0

Evaluation de la sensibilité aux régularités graphotactiques de la langue chez de jeunes adultes dyslexiques étudiant dans l'enseignement supérieur et impact de cette sensibilité sur leur apprentissage de l'orthographe lexicale

Download
Dehalleux, Sophie ULiège
Promotor(s) : Poncelet, Martine ULiège
Date of defense : 18-Jun-2015 • Permalink : http://hdl.handle.net/2268.2/797
Details
Title : [fr] Evaluation de la sensibilité aux régularités graphotactiques de la langue chez de jeunes adultes dyslexiques étudiant dans l'enseignement supérieur et impact de cette sensibilité sur leur apprentissage de l'orthographe lexicale
Author : Dehalleux, Sophie ULiège
Date of defense  : 18-Jun-2015
Advisor(s) : Poncelet, Martine ULiège
Committee's member(s) : Vanootighem, Valentine ULiège
Veys, Emilie 
Language : French
Number of pages : 71
Commentary : 14 annexes
Institution(s) : Université de Liège, Liège, Belgique
Degree: Master en logopédie, à finalité spécialisée en neuropsychologie du langage et troubles des apprentissages verbaux
Faculty: Master thesis of the Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l’Education

Abstract

[fr] DESCRIPTION DU DOMAINE Différentes études (e.g. : Pacton,,Fayol, & Perruchet, 2001) ont montré chez les normo-lecteurs une sensibilité aux régularités orthographiques de la langue (appelées également « contraintes graphotactiques »). Par ailleurs, différentes études (e.g. : Kreiner, 1996) ont montré que cette sensibilité avait un impact sur l’apprentissage de l’orthographe lexicale. Nous nous demandons dans quelle mesure les difficultés persistantes des personnes dyslexiques dans le domaine de l’orthographe pourraient être dues à une sensibilité différente aux contraintes graphotactiques et/ou à un traitement différent de ses contraintes lors de l’apprentissage et de la production écrite. HYPOTHÈSES Nous avons posé une première hypothèse selon laquelle les personnes dyslexiques présenteraient une sensibilité différente aux contraintes graphotactiques. Nous avons posé une deuxième hypothèse selon laquelle les personnes dyslexiques mobiliseraient différemment leurs connaissances graphotactiques lors de l’apprentissage et de la production orthographiques. METHODOLOGIE Afin d’évaluer notre première hypothèse, nous avons utilisé une tâche de sensibilité orthographique, qui consiste en une tâche de décision lexicale portant sur des paires de pseudo-mots (dont l’un comportait un pattern orthographique plus fréquent que l’autre). Afin d’évaluer notre deuxième hypothèse, nous avons utilisé une tâche d’apprentissage de mots en italien, afin d’évaluer la capacité de nos participants à apprendre de nouvelles correspondances phono-graphémiques. RÉSULTATS Pour la première tâche, nous avons observé chez les participants dyslexiques un score inférieur, tandis que pour la deuxième tâche, nous pas observé de différence entre les participants dyslexiques et les participants contrôles. Les résultats de la tâche 1 sont difficiles à interpréter car les participants dyslexiques ne semblent pas avoir eu suffisamment de temps pour lire les items. Il en est de même pour la tâche 2, car il est possible que ce soit le nombre trop réduit de sujets qui ait empêché de mettre en évidence une différence entre les deux groupes.


File(s)

Document(s)

File
Access s080300Dehalleux2015.pdf
Description: -
Size: 2.15 MB
Format: Adobe PDF

Author

  • Dehalleux, Sophie ULiège Université de Liège - ULg > 2e an. master logo., fin. spéc. neuro.& troub. appr.

Promotor(s)

Committee's member(s)

  • Vanootighem, Valentine ULiège Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Psychologie cognitive
    ORBi View his publications on ORBi
  • Veys, Emilie
  • Total number of views 57
  • Total number of downloads 0










All documents available on MatheO are protected by copyright and subject to the usual rules for fair use.
The University of Liège does not guarantee the scientific quality of these students' works or the accuracy of all the information they contain.